cartes

Google Map ne vaut pas un bon vieil atlas ; le globe terrestre au design suranné (oxymore ?) est l’objet iconique par excellence. Mais pourquoi une carte des États-Unis devrait-elle toujours comporter les noms New York, Washington, Los Angeles, Chicago, Miami, Seattle, San Francisco, Atlanta ? Parce que c’est la taille de ces mégalopoles qui est prise en compte (ou le statut de capitale).

Dock Simone aime mettre à mal les traditions et a voulu redessiner ses propres cartes, en traquant des heures durant des noms de lieux improbables et insolites. Ainsi sont nées des cartes géographiques non fictives, tout à fait uniques en leur genres.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s